L’UTMB Mont-Blanc 2022 se termine après une semaine d’anthologie qui a affolé les compteurs

30/08/2022
2 likes 10 shares
  • Près de 14M et 100M de minutes de vidéos vues (UTMB Live et highlights) sur la nouvelle plateforme live.utmb.world et les réseaux sociaux officiels de l’UTMB Mont-Blanc. Cela correspond à 188 années de vidéos UTMB consommées en continu !
  • 650.000 fans sur les réseaux sociaux officiels de l’UTMB Mont-Blanc dont 50.000 nouveaux fans qui ont rejoint la communauté
  • Les contenus officiels ont généré 2,4M d’interactions de la part des fans sur les plateformes de l’événement
  • 2M d’utilisateurs ont consommé 21M de pages sur les sites officiels de l’UTMB Mont-Blanc et des UTMB World Series
  • 50.000 fans ont créé un compte sur le nouvel espace MyUTMB
  • L’impact médiatique de cette édition 2022 de l’UTMB Mont-Blanc sera au moins 2 fois plus important que lors de l’édition 2021 qui avait déjà pulvérisé tous les records

    18,832,266 de vues sur les réseaux sociaux, 964 articles, 460 journalistes accrédités. L’UTMB Mont-Blanc a tenu toutes ses promesses et a fait valoir sa capacité à rayonner en France et à l’international. Sur chaque course, les exploits sportifs ont été au rendez-vous et les émotions à leur paroxysme.

    Dès lundi, la MCC a vu les coureurs locaux, les bénévoles et les partenaires se régaler sous une météo plus que clémente. Les Français Candice Fertin a été célébrée chez les filles et Ludvik Fernandes chez les hommes, sur un parcours légèrement rallongé de 2,5 km et 250 mètres de dénivelé.
    Moment de tristesse dans la nuit de mardi, la course et toute la communauté trail a été endeuillée après le décès d’un coureur sur la PTL. L’épreuve maintenue, les frères Gabioud bouclent ce tour du Mont-Blanc élargi main dans la main et franchissent la ligne en 100h et 47 minutes.
    La chaleur était au rendez-vous sur l’ETC pour sa première édition sur l’UTMB Mont-Blanc. Cela n’a pas empêché les coureurs de performer à l’instar de la Marocaine Ikram Rharsalla (1 :49) et de l’Espagnol Jan Margarit Sole chez les hommes (1:24).

    La TDS a vu l’Italienne Martina Valmassoi briller pour sa première participation au Sommet Mondial du Trail. Le podium est à l’image de l’événement, international, avec la deuxième place de l’Espagnole Claudia Tremps alors que l’Allemande Katharina Hartmuth complète le podium. Côté masculin, le Français Ludovic Pommeret confirme que l’expérience vient en se bonifiant en remportant la TDS haut la main pour la deuxième fois devant l’Equatorien Joaquin Lopez et le Français Elias Kadi.

    Sur l’OCC, l’Espagne a été mis à l’honneur avec la victoire de Sheila Aviles et de Manuel Merillas. Les femmes et les hommes s’offrent un doublé avec la deuxième place de Nuria Gil Clapera et d’Antonio Martinez Perez chez les hommes. Les records ne tombent pas avec un nouveau parcours instauré cette année qui passe par le col de Balme. L’Américaine Dani Moreno termine troisième et le Britannique Robbie Simpson clôture le podium masculin.

    Sur la CCC, malgré une météo capricieuse, les élites ont affolé les compteurs avec la victoire de Blandine L’Hirondel en 11:40 et de Petter Enghal en 9 :53. La championne de trail en titre, Blandine L’Hirondel, explose le record de plus d’une heure, rien que ça. Le Suèdois Petter Engdhal, améliore la marque de 30 minutes sur le précédent chrono détenu par Thibaut Garrivier. La Népalaise Summaya Budha et Abby Hall terminent respectivement deuxième et troisième. Le Britannique Jonathan Albon et l’Italien Andreas Reiterer forment le top 3 masculin.

    Pluie de record sur l’UTMB, avec des coureurs partis sur des bases très élevées. Kilian Jornet accompagné par Mathieu Blanchard réussissent tous les deux l’exploit de passer sous la barre des 20 heures, respectivement en 19 :49 et 19 :54. Kilian célèbre ainsi son comeback, lui qui n’avait pas gagné depuis 2011 sur l’UTMB et égale ainsi le record de victoire de François d’Haene. Le Britannique Thomas Evans complète le podium en un temps canon de 20 :34. Chez les féminines, l’Américaine Katie Schide s’impose après avoir mené la course jusqu’à La Fouly, s’être fait rattrapée par Marianne Hogan puis repris la pole position dans la montée à Champex. Le trio féminin est composé de Katie Schide, la Canadienne Marianne Hogan et l’Américaine Kaytlyn Gerbin.

    En ce dimanche, le fondateur de l’événement, Michel Poletti a été accueilli par une haie d’honneur à 12h et termine l’épreuve qu’il a créé avec sa femme en 2003 dans un beau moment d’émotions. À 16h, c’était au tour des élites de saluer les derniers finishers sur la ligne et ainsi venir clôturer ce 19ème UTMB Mont-Blanc. Rendez-vous l’an prochain, pour fêter les 20 ans de l’UTMB® Mont-Blanc la dernière semaine d’août.

Les chiffres clefs – 22 au 28 août 2022 :

  • 19ème édition
  • 10 000 coureurs
  • 104 nationalités
  • 2 000 bénévoles et membres de l’organisation
  • 100 000 spectateurs sur la semaine
  • 460 médias accrédités venant de 34 pays et 964 parutions
  • Le 13h de TF1 dimanche 28 août

Vous pourriez aussi aimer