Oman by UTMB® : une première édition réussie

Événement
05/12/2018
0 like 1 share

Comme promis, OMAN by UTMB® s'est révélé être une course aussi dure que magnifique avec des portions très techniques et des paysages à couper le souffle. L'une des plus belles parties de ce parcours a été la la remontée du magnifique "lost villages canyon" jusqu'à l'hôtel Alila Jebel Akhdar dont la dernière portion était équipée de cables. A la toute fin, juste avant le panorama magnifique de Misfat Al Abriyyin, les trailers se sont confrontés à une ascension de 1100 mètres que les leaders ont négociée en seulement 1 heure et 15 minutes.

Victoire partagée pour la première édition de l'Oman by UTMB®

© OMAN by UTMB® Franck Oddoux

La première édition d'OMAN by UTMB® se termine sur une superbe image, celle de la victoire partagée de l'Américain Jason Schlarb et du Suisse Diego Pazos. Les deux hommes ont terminé le parcours ensemble, au terme de plus de 20 heures d'effort. Clément Balanger, 10ème, est le premier français.

Il aura fallu 20 heures, 45 minutes et 37 secondes aux deux concurrents pour venir à bout des 137 km de ce tout premier trail UTMB® organisé au Moyen Orient, dans les somptueuses montagnes du Jebel Akdhar. Décrit comme « difficile mais magnifique » par Michel Poletti, directeur de course, le parcours a tenu toutes ses promesses. A peine franchie la ligne d'arrivée, le Suisse a parlé de la course « la plus difficile de toute sa carrière ». Pazos, connu pour courir avec un élégant nœud papillon est un coureur confirmé, vainqueur notamment de l'Eiger Ultra Trail en 2016.

Il partage la victoire avec l'Américain Jason Schlarb, originaire du Colorado. « C'est un honneur et un privilège de remporter le tout premier OMAN by UTMB®. Partager cette victoire avec quelqu'un comme Diego, c'est un rêve qui devient réalité. » explique Schlarb. Souvent aux avant-postes, il remporte ici l'une de ses plus belles victoires internationales. L'idée de terminer bras-dessus, bras dessous, avec Pazos est venue dans les derniers kilomètres. « Nous n'en n'avons pas parlé avant les 20 derniers kilomètres quand nous étions ensemble et que nous nous soutenions l'un l'autre. Nous avons tous les deux couru plus vite que nous ne l'aurions fait tout seul. La course a été extrêmement difficile, technique et magnifique. Le public est très chaleureux. C'était super. »

Le Suisse Pazos, exténué, partage cette émotion : « Partager ça avec Jason est magnifique. Je suis plus qu'heureux et je ne m'attendais pas à vivre ça. La course a été plus que difficile. C'est incroyable. C'est la course la plus difficile que j'ai eu à courir, c'est certain. ». Le podium est complété par le Russe Aleksei Tolstendo, arrivé 42 minutes après les deux leaders et juste devant la star lituannienne Gediminas Grinius, vainqueur de l'Ultra-Trail World Tour 2016.

Chez les femmes, c'est la Britannique Anna-Marie Watson qui s'impose, devant la Hongroise Ildiko Wermecher et l'Américaine Meredith Edwards.

57 pays représentés pour la première édition

© OMAN by UTMB® Franck Oddoux

Cette première édition d'OMAN by UTMB® a su séduire de nombreux français puisqu'ils étaient 70 sur la ligne de départ. C'est Clément Balanger qui termine premier français en prenant la 10ème place du classement général avec un temps de course de 26 heures, 27 minutes et 7 secondes. Il est aussi en tête dans la catégorie des moins de 29 ans. Chez les femmes, c'est Virginie Duterme qui est classée première française avec un parcours bouclé en 38 heures, 24 minutes et 18 secondes. La Vendéenne s'était illustrée en 2017 en devenant la première Française à traverser l'Himalaya Népalais. Le dernier concurrent à terminer la course est un Indien originaire de Bombay avec un temps de près de 44h. L'événement a attiré 329 athlètes venus de 57 pays.

Chacun des concurrents engagés mérite notre respect et nos félicitations » explique Salma Al Hashmi, directrice marketing d'Oman Sail, organisateur de l'événement. « Le succès d'OMAN by UTMB® est d'avoir fourni aux athlètes un défi qu'ils garderont en mémoire, dans un environnement magnifique. Ils peuvent maintenant profiter de leur exploit et se reposer en profitant la légendaire hospitalité de la culture omanaise. »

Classement général homme : 1. Jason Schlarb (USA) - 20:45:372. Diego Pazos (SUI) - 20:45:37 3. Aleksei Toltenseko (RUS) - 21:27:46 10. Clément Balanger (FRA) - 26:27:07

Classement général féminin : 1. Anna-Marie Watson (GB) - 26:20:27 2. Ildiko Wermescher (HU) - 27:09:39 3. Meredith Edwards (US) - 27:49:45 10. Virginie Duterme (FRA) - 38:24:18

 


Vous pourriez aussi aimer