Conseils équipement

Préparez et testez votre matériel

Le choix d’un équipement adapté est un facteur clé de succès pour votre course. L’ultra-endurance nécessite une préparation minutieuse, y compris dans la sélection du matériel à prendre avec soi.

Au mois d’août dans le massif du Mont-Blanc, il peut faire très chaud (plus de 30°C), mais il peut aussi faire très froid (jusqu’à -10°C ressenti au-dessus de 2000m), pleuvoir, grêler ou même neiger. Votre matériel doit vous permettre d’affronter tous types de conditions et de pouvoir passer une à deux nuits sur le parcours, selon votre vitesse de progression. En cas d’incident, votre matériel doit aussi vous permettre d’attendre les secours dans des conditions de sécurité suffisantes.

L’UTMB® impose un matériel obligatoire que tous les coureurs doivent avoir en permanence avec eux sous peine de pénalité. Des contrôles sont effectués durant les courses. Nous ne pouvons qu’encourager les coureurs à prendre aussi avec eux le matériel fortement recommandé, ainsi que le matériel conseillé. Il est essentiel d’adapter votre matériel à votre réalité, de le tester lors de sorties d’entraînement dans des conditions variées et d’emporter tout ce qui vous sera utile et nécessaire. Le poids est un enjeu, mais ne soyez pas trop minimaliste. Optimisez vos chances de réussite et vos performances grâce à des choix judicieux.

Matériel obligatoire
FAQ matériel obligatoire
L'imperméabilité pour le trailrunning
Semelle de trailrunning idéale
La montre GPS
Quel téléphone résistant embarquer pour ma course ?
La protection des yeux
Courir de nuit
Comment protéger votre peau ?

Comment protéger votre peau ?

La question n’est pas si anodine qu’elle en a l’air. Car se risquer dans des conditions extrêmes n’a rien à voir avec être un dur. On connait maintenant bien les dommages que le soleil peut causer à une peau non préservée, votre tube devient aussi essentiel pour votre course que votre paire de chaussure, votre short ou votre sac à dos. C’est pourquoi vous devez protéger votre peau quelque soit la fréquence d’exposition, les conditions climatiques et votre activité outdoor. Voici quelques conseils pratiques pour éviter l’inévitable !!!

Choix de l’indice de protection (SPF) :

L’élément le plus important à vérifier est d’abord l’Indice UV. Il se trouve sur les sites de météo, c’est une donnée mondiale qui est réactualisée tous les jours. Cet indice catégorise la puissance du soleil et donc son risque de danger sur votre peau. Gardez à l’esprit que pour un Indice UV Inférieur à 2, vous n’avez pas besoin d’un écran solaire, une crème hydratante suffit. Pour un indice entre 3 et 5, il faut étaler sur sa peau une crème solaire avec un indice de protection SPF 30 ou 50. Si l’Indice UV est supérieur à 5, ne lésinez pas sur la protection et optez pour un indice SPF 50 et 50+. Au-dessus de 6, c’est du 50+ obligatoire.

Pensez également au terrain de jeu où vous vous trouvez : la neige, le sable et la mer sont des surfaces qui réverbèrent les rayons lumineux pour en décupler la puissance. En montagne, la quantité d’UV augmente de 10% tous les 1000m, l’indice UV peut alors dépasser 11+, valeur que l’on trouve dans les régions du monde où les trous dans la couche d’ozone sont particulièrement prononcés. Ce n’est donc pas la sensation de chaud qui doit déterminer le risque car les UV ne chauffent pas…

Quand mettre sa crème ?

Il est impératif d’appliquer votre protection solaire avant de sortir, chez vous, quel que soit l’heure (même si c’est 4h du matin). La peau est en effet propre, n’a pas encore été exposée et n’est pas humide de transpiration. Pensez à bien masser le produit car il n’est efficace que s’il pénètre. En guise de pense-bête, rappelez-vous de mettre la crème solaire après le brossage des dents le matin en une bonne et épaisse couche, et de renouveler l’application surtout les zones les plus sensibles comme le nez, les lèvres et n’oubliez pas les oreilles et la nuque.

Et quel que soit le type de votre peau, c’est la quantité que vous allez mettre qui fera la différence. Plus vous en mettez, mieux vous serez protégés.

Pour terminer, il faut préciser que les moyens le plus efficace de se protéger sont les vêtements, les chapeaux et casquettes ! Certains t-shirts proposent maintenant un traitement spécial protégeant du soleil.

Quelques conseils supplémentaires :

Le choix d’une crème solaire adaptée n’est pas aussi évident qu’on le pense. Dans le cadre d’activités sportives où vous allez transpirer, nous vous conseillons de privilégier des textures qui laissent respirer la peau.

Votre crème solaire doit, de plus, pouvoir vous réhydrater la peau en même temps qu’elle la protège.

Alors courez sous le soleil en toute tranquillité !