Conseils équipement

Préparez et testez votre matériel

Le choix d’un équipement adapté est un facteur clé de succès pour votre course. L’ultra-endurance nécessite une préparation minutieuse, y compris dans la sélection du matériel à prendre avec soi.

Au mois d’août dans le massif du Mont-Blanc, il peut faire très chaud (plus de 30°C), mais il peut aussi faire très froid (jusqu’à -10°C ressenti au-dessus de 2000m), pleuvoir, grêler ou même neiger. Votre matériel doit vous permettre d’affronter tous types de conditions et de pouvoir passer une à deux nuits sur le parcours, selon votre vitesse de progression. En cas d’incident, votre matériel doit aussi vous permettre d’attendre les secours dans des conditions de sécurité suffisantes.

L’UTMB® impose un matériel obligatoire que tous les coureurs doivent avoir en permanence avec eux sous peine de pénalité. Des contrôles sont effectués durant les courses. Nous ne pouvons qu’encourager les coureurs à prendre aussi avec eux le matériel fortement recommandé, ainsi que le matériel conseillé. Il est essentiel d’adapter votre matériel à votre réalité, de le tester lors de sorties d’entraînement dans des conditions variées et d’emporter tout ce qui vous sera utile et nécessaire. Le poids est un enjeu, mais ne soyez pas trop minimaliste. Optimisez vos chances de réussite et vos performances grâce à des choix judicieux.

Matériel obligatoire
FAQ matériel obligatoire
L'imperméabilité pour le trailrunning
Semelle de trailrunning idéale
La montre GPS
Quel téléphone résistant embarquer pour ma course ?
La protection des yeux
Courir de nuit

Comment courir jusqu'au bout de la nuit ?

Courir de nuit est une expérience particulière. D'un point de vue physique, sensoriel et mental, c'est un autre monde. Quand vous courez de nuit, les difficultés auxquelles vous faites face en journée sont amplifiées par le manque de lumière ambiante. La perception de l'environnement est déformée par l'utilisation d'un éclairage frontal : il y a d'abord l'impression de courir dans un tunnel. Ensuite la perception du relief s'abaisse, vous voyez le terrain plutôt en deux dimensions, ce qui vous demande plus d'attention car vous distinguez les obstacles avec beaucoup plus de difficultés. Vos yeux doivent fournir plus d'effort pour analyser le terrain. Il faut également rester plus attentif la nuit pour bien repérer les cairns, les balises, etc. Courir de nuit va assez vite augmenter la fatigue sans que vous vous en aperceviez. Lors d'une course comme l'UTMB®, cette fatigue va s'ajouter à celle de la journée et pour beaucoup, c'est pendant 2 nuits consécutives qu'il faudra courir. Pour gérer cette fatigue au mieux le jour J et rester le plus performant, trois aspects sont importants : s'entraîner à courir la nuit, bien gérer son éclairage pendant la course et bien sûr bien choisir sa lampe frontale.

Accès rapide :

 

S'entraîner à courir la nuit

S'entraîner de nuit est indispensable pour une course nocturne. Cela permet d'être plus à l'aise dans l'obscurité, d'améliorer ses capacités d'analyse des changements de terrain et donc de mieux anticiper tous les évènements. Les trailers expérimentés s'entraînent pour des courses nocturnes non seulement en courant, mais également en pratiquant d'autres activités complémentaires de nuit comme la randonnée, le vélo, le ski de fond... Plus vous passez du temps à vous entraîner de nuit, plus vous vous habituerez aux conditions nocturnes et plus vous serez rapide et efficace.
Pour débuter, il est préférable de courir une nuit de pleine lune et sur un terrain facile. Petit à petit, on attaque des parcours plus techniques. Pensez à courir à deux ou en groupe. C'est extrêmement bénéfique pour la motivation et la sécurité. Et bien sûr, si vous découvrez un nouveau parcours, une boussole ou un GPS peuvent s'avérer utiles…

 

Bien gérer son éclairage

Pour des sorties de longue durée de type UTMB®, savoir bien gérer son autonomie et sa puissance d'éclairage devient primordial. Quelques conseils :

  • Pensez à courir en groupe : c'est plus d'éclairage pour tout le monde et de l'énergie économisée pour chacun !
  • Lors d'une montée, mettez la lampe frontale en mode économique afin de conserver l'énergie.
  • Pour une descente rapide, augmenter l'intensité d'éclairage de la lampe frontale voire la mettre en mode d'éclairage maximal pour mieux appréhender le terrain devant vous et bien repérer les croisements clés du sentier.
  • Prévoyez des piles ou des batteries de rechange et n'oubliez pas la lampe de secours, obligatoire sur l'UTMB® !

 

Bien choisir sa lampe frontale

Le règlement de l'UTMB® oblige tous les participants à se munir de 2 frontales, une principale et une autre de secours. Il existe plusieurs types de frontales, chacune avec ses propres caractéristiques et bénéfices. Certaines frontales sont mieux adaptées aux ultra-trails que d'autres. Voici quelques éléments à garder en tête lorsque vous aurez à choisir.

Les configurations de base

D'une manière générale, il existe deux types de lampes frontales :

  • Les "Tout-en-un" : des frontales compactes, tout le poids à l'avant, idéales pour des sorties plus courtes. Veillez à choisir une frontale avec un bandeau qui vous assurera un maintien optimal tout au long de la course.
  • Les frontales avec batterie derrière la tête : d'une manière générale ces frontales sont plus puissantes car elles intègrent soit une batterie plus large, soit un plus grand nombre de piles. Bien équilibrées elles constituent un bon choix pour un ultra-trail.

La puissance : un atout indispensable

D'une manière générale, plus votre lampe frontale sera puissante mieux c'est. Plus de puissance implique moins d'effort pour les yeux pour voir le terrain, ce qui permet de se relâcher et de courir plus vite. C'est aussi moins de fatigue qui s'accumule. Un point critique pour une course comme l'UTMB® quand deux nuits vont peut-être s'enchainer. Les lampes frontales NAO® +, REACTIK® + de Petzl sont idéales pour bénéficier de niveaux de puissance performants.

Puissance vs autonomie

Plus de puissance d'éclairage se traduit également par une autonomie plus courte. La technologie REACTIVE LIGHTING permet d'adapter continuellement le faisceau et l'intensité lumineuse au besoin de vision du coureur. C'est moins de manipulations, plus de puissance quand c'est nécessaire et donc plus d'autonomie. La technologie REACTIVE LIGHTING est disponible sur les lampes frontales NAO® + et REACTIK® +.
Pour une approche encore plus performante, l'application MyPetzl Light utilisable avec les lampes NAO® + et REACTIK® + permet de prédéterminer des profils d'éclairage, de consulter et gérer ses niveaux d'autonomie pendant la course.

REACTIVE LIGHTING : variation de la puissance en fonction des besoins de l’utilisateur

Les sources d'énergie : piles ou batteries ?

Pour un usage ponctuel de votre frontale, préférez celles fonctionnant avec des piles:

  • pas d'autodécharge : les piles fonctionnent même après une longue période d'inutilisation.
  • temps de stockage très long.

Pour un usage réguliers à fréquent (entraînements...), choisissez une frontale fonctionnant sur batteries rechargeables :

  • recharge simple via la prise USB
  • solution économique dans le temps
  • batterie Lithium-Ion : faible auto-décharge et très bonne tenue même à basses températures.

Quel que soit votre choix pour l'UTMB®, n'oubliez pas d'emmener des piles ou batteries de rechange.

Votre lampe de secours

Lors d'un UTMB®, il faut être prêt à affronter les aléas potentiels d'un ultra-trail. Une lampe frontale de secours fait partie de l'équipement de sécurité au cas où votre frontale principale tombe en panne. Vous avez à votre disposition plusieurs options. Pour sortir d'une situation difficile, des lampes frontales ultracompactes et légères telle e+LITE® (26 g) fournissent un éclairage suffisant. Pour pouvoir continuer à courir normalement privilégiez une lampe frontale compacte de type TIKKA® ou ACTIK®.

 

Petzl et l'UTMB®

Petzl, concepteur et fabricant de lampes frontales, est fournisseur officiel de l'UTMB®. Nos lampes frontales illuminent les zones et les points de ravitaillement les plus reculés. Elles équipent bénévoles et secouristes qui veillent à la sécurité́ de l'événement. Notre assistance lampes sera présente aux ravitaillements des Chapieux, du Trient et des Contamines Montjoie. Elle vous aidera en cas de problème technique avec votre lampe frontale, quel que soit le modèle !

Pour plus d'infos, rendez-vous dans notre rubrique Trail Nocturne sur www.petzl.com

Comment protéger votre peau ?