Santé et bonnes pratiques

Prenez soin de vous !

L’ultra-endurance nécessite une très bonne connaissance de soi et l’envie de repousser ses limites. Mais l’ultra-endurance a un impact incontestable sur votre corps et il est essentiel de gérer sa santé et d’écouter son corps pour éviter la rupture ou l’accident. Réussir et bien vivre sa course le jour J se prépare en amont et nécessite la mise en place d’une préparation sérieuse, une bonne gestion de l’effort et de son corps durant la course.

Vous devez absolument éviter l’automédication et prendre conseil si besoin auprès d’un médecin. Les équipes médicales de l’UTMB® sont à vos côtés pour que votre course soit un succès et reste une bonne expérience.

Nous vous proposons ci-dessous les Conseils en matière de santé issues des réflexions et recherches de nos équipes médicales et de nos experts :

  • Entraînement et technique de course
  • Préparation mentale
  • Sélection et test de son matériel
  • Prévention des blessures
  • Alimentation avant et pendant la course
  • Gestion du sommeil
  • Gestion de la course et de son effort
  • Respect des signaux d’alerte
  • Récupération post-événement

 

Retrouvez les études complètes sur ces thématiques sur la page "Santé, équité et programmes d'études"

L'automédication
La nutrition
Le sommeil

Quelques conseils pour gérer votre sommeil

Les épreuves sportives d’ultra endurance durant plus de 24h imposent aux athlètes une privation de sommeil qui peut engendrer une forte somnolence associée à des troubles cognitifs et moteurs importants. Or, il ne fait aucun doute que le sommeil est fondamental pour la performance cognitive et sportive. Bien que les fonctions du sommeil ne soient pas encore bien comprises, sa relation à la performance est évidente à travers la détérioration des fonctions cognitives sous des conditions de privation de sommeil et l’observation du temps de récupération nécessaire après les courses.

Il n’est pas anodin de partir courir pour deux nuits ce qui sollicite, selon notre point de vue, une stratégie de gestion du sommeil bien différente des ultras d’une seule nuit. Voici donc quelques conseils qui pourront vous être utiles: 

  • Dormir le plus possible les semaines précédent le départ (Batterie remplie à fond)
  • Partir en course avec une stratégie en fonction de la durée prévue et de son expérience.
  • Dormir principalement la nuit et en début d’après midi
  • Prendre des siestes tôt dans la course dès la première nuit
  • Dormir le plus bas possible, au calme
  • Prendre des siestes de 8 à 20 minutes maximum
  • Respecter l’idée de conserver des heures de repas comme à la maison (toute proportion gardée)
  • Eviter de prendre sa voiture pour le retour directement après la course (se faire conduire ou prévoir un temps de récupération avant de s’engager et bien respecter les règles (arrêt au minimum toutes les 2 heures, faire une sieste sur une aire de repos aux premiers signes de somnolence)

 

Retrouver nos études complètes sur le sommeil en cliquant ici.

Addiction