Conseils équipement

Préparez et testez votre matériel

Le choix d’un équipement adapté est un facteur clé de succès pour votre course. L’ultra-endurance nécessite une préparation minutieuse, y compris dans la sélection du matériel à prendre avec soi.

Au mois d’août dans le massif du Mont-Blanc, il peut faire très chaud (plus de 30°C), mais il peut aussi faire très froid (jusqu’à -10°C ressenti au-dessus de 2000m), pleuvoir, grêler ou même neiger. Votre matériel doit vous permettre d’affronter tous types de conditions et de pouvoir passer une à deux nuits sur le parcours, selon votre vitesse de progression. En cas d’incident, votre matériel doit aussi vous permettre d’attendre les secours dans des conditions de sécurité suffisantes.

L’UTMB® impose un matériel obligatoire que tous les coureurs doivent avoir en permanence avec eux sous peine de pénalité. Des contrôles sont effectués durant les courses. Nous ne pouvons qu’encourager les coureurs à prendre aussi avec eux le matériel fortement recommandé, ainsi que le matériel conseillé. Il est essentiel d’adapter votre matériel à votre réalité, de le tester lors de sorties d’entraînement dans des conditions variées et d’emporter tout ce qui vous sera utile et nécessaire. Le poids est un enjeu, mais ne soyez pas trop minimaliste. Optimisez vos chances de réussite et vos performances grâce à des choix judicieux.

Matériel obligatoire

Matériel obligatoire


UTMB - Conseils Securité (français) par UltraTrailMontBlanc


Le matériel obligatoire UTMB® par UltraTrailMontBlanc

Pour des raisons visant à assurer sa sécurité et le bon déroulement de chaque épreuve, chaque participant doit avoir à sa disposition la liste complète du matériel obligatoire détaillée ci-dessous.
Les kits “canicule”, “hivernal” et “mauvais temps” font intégralement partie du matériel obligatoire. En fonction des conditions météo, l’organisateur peut activer un kit et en informe chaque participant avant l’ouverture de la remise des dossards de sa course. Chaque participant doit alors présenter son matériel obligatoire, comprenant le kit activé par l’organisateur, pour récupérer son dossard, et s’engage à le conserver avec lui pendant toute la durée de l’épreuve.   

Il est important de noter que le matériel imposé par l’organisateur est un minimum vital que chaque trailer doit adapter en fonction de ses propres capacités. En particulier, il ne faut pas choisir les vêtements les plus légers possibles afin de gagner quelques grammes, mais préférer des vêtements qui permettent réellement une bonne protection en montagne contre le froid, le vent et la neige, et donc une meilleure sécurité et de meilleures performances.

(Extrait du Réglement)

Matériel obligatoire UTMB® CCC® TDS®

Kit de base

  • Sac destiné à transporter le matériel obligatoire pendant la course
  • Téléphone mobile avec option permettant son utilisation dans les trois pays (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batterie chargée)
  • Gobelet personnel 15cl minimum (bidons ou flasques avec bouchon non acceptés)
  • Réserve d'eau minimum 1 litre
  • 2 lampes en bon état de marche avec piles ou batterie de rechange pour chaque lampe
    Recommandation : 200 lumens ou plus pour la lampe principale
  • Couverture de survie de 1,40m x 2m minimum
  • Sifflet
  • Bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un strapping (mini 100 cm x 6 cm)
  • Réserve alimentaire
    Recommandation : 800kcal (2gels + 2 barres énergétiques de 65g chacune)
  • Veste avec capuche permettant de supporter le mauvais temps en montagne et fabriquée avec une membrane imperméable* et respirante** (exemple Outdry)
    *minimum conseillé 10 000 Schmerber
    **RET conseillé inférieur à 13
    - la veste doit impérativement comporter une capuche intégrée ou attachée à la veste avec un système prévu d’origine par le fabricant.
    - les coutures doivent être soudées.
    - la veste ne doit pas avoir des parties composées d’un tissu non imperméable, mais les aérations ménagées par le fabricant (sous les bras, dans le dos), dès lors qu’elles ne nuisent pas de manière évidente à l’imperméabilité, sont acceptées.
    Il est de la responsabilité du coureur de juger, sur ces critères, si sa veste est adaptée au règlement et donc au mauvais temps en montagne, mais, lors d’un contrôle, l’appréciation du responsable du contrôle ou du commissaire de course l’emportera.
  • Pantalon ou collant de course à jambes longues OU combinaison d’un collant et de chaussettes couvrant entièrement la jambe
  • Casquette ou bandana ou Buff®
  • Seconde couche chaude additionnelle : un vêtement seconde couche chaud à manches longues (coton exclu) d'un poids de 180g au minimum (homme, taille M)
    OU la combinaison d'un sous-vêtement chaud à manches longues (première ou seconde couche, coton exclu) d'un poids de 110g au minimum (homme, taille M) et d'une veste coupe-vent* avec une protection déperlante durable (DWR protection)
    *la veste coupe-vent ne remplace pas la veste obligatoire imperméable avec capuche, et vice versa
  • Bonnet
  • Gants chauds et imperméables
  • Surpantalon imperméable
  • Pièce d’identité

Kit canicule (peut être exigé par l’organisation, selon conditions météo)

  • Lunettes de soleil ***
  • Casquette saharienne ou toute combinaison permettant de couvrir entièrement la tête et la nuque
  • Crème solaire
  • Réserve d'eau minimum 2 litres

Kit hivernal (peut être exigé par l’organisation, selon conditions météo)

  • Lunettes de protection ***
  • 3ème couche chaude (intermédiaire entre la 2ème couche et la veste imperméable)
  • Recommandation : polaire ou doudoune compressible
  • Chaussures de trail robustes et fermées (chaussures minimalistes ou ultralégères exclues)

*** il est possible d’utiliser la même paire de lunette si elle convient à la fois pour le soleil et pour le mauvais temps (cas des lunettes avec verre photochromique)

Tous les vêtements doivent être à la taille du concurrent et sans modification après la sortie d'usine.
Vous transportez ce matériel dans un sac qui doit être marqué lors de la remise des dossards et non échangeable sur le parcours.

Autre matériel conseillé (liste non exhaustive)

  • Smartphone avec application Livetrail4Runners installée et paramétrée + batterie externe
  • Vêtements chauds de rechange indispensables en cas de temps froid et pluvieux ou en cas de blessure.
  • Bâtons en cas de pluie ou de neige pour votre sécurité sur terrains gras
  • Vaseline ou crème anti-échauffement
  • Une somme minimum de 20 € (afin de pallier les imprévus).
  • Bol réutilisable
  • Montre GPS
  • Couteau ou ciseaux permettant de découper la bande élastique adhésive
  • Nécessaire de couture...

Si vous choisissez de prendre des bâtons, c'est pour toute la durée de la course. Il est interdit de partir sans bâtons et d’en récupérer en cours de route.
Aucun bâton ne sera admis dans les sacs d’allégement.
L’usage des bâtons sera interdit dans certaines zones signalées par des panneaux spécifiques sur le parcours, pour des raisons de sécurité ou environnementales. Pour toutes vos questions sur le matériel obligatoire, consultez la FAQ

Matériel obligatoire OCC

Kit de base

  • Sac destiné à transporter le matériel obligatoire pendant la course
  • Téléphone mobile avec option permettant son utilisation dans les trois pays (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batterie chargée)
  • Gobelet personnel 15cl minimum (bidons ou flasques avec bouchon non acceptés)
  • Réserve d'eau minimum 1 litre
  • 1 lampe en bon état de marche avec piles ou batterie de rechange pour chaque lampe
    Recommandation : 200 lumens ou plus
  • Couverture de survie de 1,40m x 2m minimum
  • Sifflet
  • Bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un straping (mini 100 cm x 6 cm)
  • Réserve alimentaire
    Recommandation : 800kcal (2gels + 2 barres énergétiques de 65g chacune)
  • Veste avec capuche permettant de supporter le mauvais temps en montagne et fabriquée avec une membrane imperméable* et respirante** (exemple Outdry)
    *minimum conseillé 10 000 Schmerber
    **RET conseillé inférieur à 13
    - la veste doit impérativement comporter une capuche intégrée ou attachée à la veste avec un système prévu d’origine par le fabricant.
    - les coutures doivent être soudées.
    - la veste ne doit pas avoir des parties composées d’un tissu non imperméable, mais les aérations ménagées par le fabricant (sous les bras, dans le dos), dès lors qu’elles ne nuisent pas de manière évidente à l’imperméabilité, sont acceptées.
    Il est de la responsabilité du coureur de juger, sur ces critères, si sa veste est adaptée au règlement et donc au mauvais temps en montagne, mais, lors d’un contrôle, l’appréciation du responsable du contrôle ou du commissaire de course l’emportera.
  • Pantalon ou collant de course à jambes longues OU combinaison d’un collant et de chaussettes couvrant entièrement la jambe
  • Casquette ou bandana ou Buff®
  • Pièce d’identité

Kit canicule (peut être exigé par l’organisation juste avant la course, selon conditions météo)

  • Lunettes de soleil ***
  • Casquette saharienne ou toute combinaison permettant de couvrir entièrement la tête et la nuque
  • Crème solaire
  • Réserve d'eau minimum 2 litres

Kit mauvais temps (peut être exigé par l’organisation juste avant la course, selon conditions météo)

  • Seconde couche chaude additionnelle : un vêtement seconde couche chaud à manches longues (coton exclu) d'un poids de 180g au minimum (homme, taille M)
    OU la combinaison d'un sous-vêtement chaud à manches longues (première ou seconde couche, coton exclu) d'un poids de 110g au minimum (homme, taille M) et d'une veste coupe-vent** avec une protection déperlante durable (DWR protection)
  • Bonnet
  • Gants chauds et imperméables
  • Surpantalon imperméable

Tous les vêtements doivent être à la taille du concurrent et sans modification après la sortie d'usine.
Vous transportez ce matériel dans un sac qui doit être marqué lors de la remise des dossards et non échangeable sur le parcours.

Autre matériel conseillé (liste non exhaustive)

  • Smartphone avec application Livetrail4Runner installée et paramétrée + batterie externe
  • Vêtements chauds de rechange indispensables en cas de temps froid et pluvieux ou en cas de blessure.
  • Bâtons en cas de pluie ou de neige pour votre sécurité sur terrains gras
  • Vaseline ou crème anti-échauffement
  • Une somme minimum de 20 € (afin de pallier les imprévus).
  • Bol réutilisable
  • Montre GPS
  • Couteau ou ciseaux permettant de découper la bande élastique adhésive
  • Nécessaire de couture...

Si vous choisissez de prendre des bâtons, c'est pour toute la durée de la course. Il est interdit de partir sans bâtons et d’en récupérer en cours de route.
Aucun bâton ne sera admis dans les sacs d’allégement.
L’usage des bâtons sera interdit dans certaines zones signalées par des panneaux spécifiques sur le parcours, pour des raisons de sécurité ou environnementales. Pour toutes vos questions sur le matériel obligatoire, consultez la FAQ

Matériel obligatoire YCC

Kit de base

  • Téléphone mobile avec option permettant son utilisation en France et en Italie (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batterie chargée)
  • Réserve d'eau minimum ½ litre
  • Couverture de survie de 1,40m x 2m minimum
  • Sifflet

Kit mauvais temps (peut être exigé par l’organisation juste avant la course, selon conditions météo)

  • Veste avec capuche permettant de supporter le mauvais temps en montagne et fabriquée avec une membrane imperméable* et respirante** (exemple Outdry)
    *minimum conseillé 10 000 Schmerber
    **RET conseillé inférieur à 13
    - la veste doit impérativement comporter une capuche intégrée ou attachée à la veste avec un système prévu d’origine par le fabricant.
    - les coutures doivent être soudées.
    - la veste ne doit pas avoir des parties composées d’un tissu non imperméable, mais les aérations ménagées par le fabricant (sous les bras, dans le dos), dès lors qu’elles ne nuisent pas de manière évidente à l’imperméabilité, sont acceptées.
    Il est de la responsabilité du coureur de juger, sur ces critères, si sa veste est adaptée au règlement et donc au mauvais temps en montagne, mais, lors d’un contrôle, l’appréciation du responsable du contrôle ou du commissaire de course l’emportera.

Equipement recommandé (et non exhaustif)

  • vêtements imperméables et chauds en fonction des conditions climatiques
  • tenue couvrant 100% des jambes
  • casquette, tour de cou (type Buff®), gants, lunette de soleil
  • réserve alimentaire

Les bâtons sont autorisés sur l’intégralité du parcours. Si le participant choisit de prendre le départ avec des bâtons, ceux-ci doivent être gardés tout au long de course. Il est par ailleurs interdit de partir sans et d’en récupérer ultérieurement.

FAQ matériel obligatoire
L'imperméabilité pour le trailrunning
Semelle de trailrunning idéale
La montre GPS
Quel téléphone résistant embarquer pour ma course ?
La protection des yeux
Courir de nuit
Comment protéger votre peau ?