L'Ultra-Trail du Mont-Blanc® : Ma victoire sur la lombalgie

Santé
12/05/2017
10 likes 11 shares

Difficile d'imaginer prendre le départ d'une course de 170km avec 10.000 mètres de dénivelé après avoir subi deux interventions chirurgicales pour hernie discale. Pourtant Christophe Morisset l'a fait et il a terminé. Médecin urgentiste à Pau au pied des Pyrénées, Christophe est un sportif touche-à-tout qui s’épanouit aussi bien sur un terrain de rugby qu’en pleine montagne sur un snowboard. C’est aussi un homme avec un dos en sursis. Opéré d'une sévère hernie discale à moins de trente ans, il rechute 4 ans plus tard après une rééducation bâclée. Mars 2003. Au cours de cette convalescence, il découvre l’UTMB® en lisant l'Équipe dans sa chambre d’hôpital. « Ce n’est qu’un entrefilet de quelques lignes, mais il attire mon attention. On y parle d’une course de montagne (…) qui doit se dérouler fin août à Chamonix et qui représente un défi monstrueux réservé à quelques athlètes illuminés et probablement instables "psychiatriquement" parlant ». Rien de tel pour faire travailler son imagination, lui qui s’était promis de rester raisonnable. Il ne le sait pas encore mais Christophe est en passe de devenir un adepte de la course nature longue distance.  Une passion qui va l’aider à prendre à bras le corps ses problèmes de dos, avec un rêve en tête : participer un jour à l’UTMB®.  Un objectif de longue haleine, qu'il réalisera en 2015 après plusieurs années de préparation, de blindage physique et mental. Un témoignage émouvant et simple, rythmé par la réalisation des courses qualificatives, par des hauts et des bas (abandon sur le premier trail longue distance, blessure) avant d'aboutir au récit très vivant et prenant de son UTMB®.  En partageant son histoire, Christophe nous rappelle que derrière chaque obstacle, il y a la possibilité d’en triompher et par la même de retrouver une forme d'équilibre et de plénitude.  Livre disponible sur Amazon et Coetquen Editions

Préfaces de Catherine Poletti, directrice de l'UTMB®

Mais pourquoi courent-ils ? Il y a sans doute autant de raisons que de coureurs. Cela fait maintenant quinze ans que je suis au contact de tous ces coureurs. Au fil des éditions, je me suis rendu compte que chacun d’entre eux a un objectif personnel autre que la simple pratique d’un sport pour participer à l’UTMB®. Il y a celui qui court pour combattre sa maladie et pour se prouver qu’il est encore vivant, qu’il peut encore le faire. Il y a celui qui court par procuration, pour quelqu’un qui ne peut pas ou ne peut plus le faire. Il y a ceux qui courent par solidarité au profit d’une action caritative dans laquelle ils veulent s’investir. Il y a celui qui court pour reprendre confiance en lui, pour être le héros de son entreprise, de sa famille, de sa rue... Il y a celui qui court pour faire un break, pour prendre du recul par rapport à sa vie. Il y a celui qui court pour remettre de l’humain dans sa vie, pour renouer avec les notions de solidarité, de convivialité et de partage. Il y a celui qui court pour rétablir un rapport sensible et contemplatif avec la nature et sortir d’une vie sédentaire et urbaine. Il y a celui qui court pour tester ses limites, pour ressentir des émotions et des sensations fortes. Il y a celui qui court pour faire face à une crise existentielle, parce qu’il vient d’avoir 40 ans. La liste est longue. Dans tous les cas, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise raison. Sur la ligne de départ, chaque coureur sait qu’il a rendez-vous avec son histoire, chaque coureur sait qu’il est venu accomplir quelque chose d’important. C’est ce que nous rappelle Christophe dans son livre. Sur l’UTMB®, la très grande majorité des coureurs ne court pas contre les autres pour un classement, mais court contre eux-mêmes, contre le temps, pour finir la course, pour une raison qui fait sens à leurs yeux et qui je le crois, les aide à aller de l’avant.

Préface de Jean-Charles Rollier, chirurgien orthopédiste et président de la commission médicale de l’UTMB®

L’UTMB® est devenu au fil des années un évènement mythique. Destiné à ses débuts à quelques coureurs un peu hors norme, il accueille aujourd’hui à Chamonix près de 8000 participants et plus de 90 nations à la fin du mois d’août. Certains y viennent pour gagner, d’autres pour avoir le plaisir de terminer, d’autres rêvent encore de prendre le départ dans la foule du Triangle de l’Amitié face aux aiguilles de Chamonix. Mais parcourir les 170 km de sentier autour du Mont-Blanc n’est pas chose facile pour tout le monde, et tous n’arrivent pas à rallier leur but. Pour y arriver, il faut une préparation longue et parfois difficile, une bonne gestion et expérience de ce type de course, et parfois, il faut l’avouer, un peu de chance pour être au mieux de soi-même le jour J. Une blessure ou une opération peuvent venir bouleverser ce rêve, ce qui rend son aboutissement encore plus merveilleux. Le récit de Christophe, qui retrace les différentes phases qu’il a dû traverser suite à son opération du dos, nous permet de partager son vécu et sa course et nous l’en remercions.


Tags : #Livre
Christophe Morisset
Médecin et trailer

Christophe Morisset est médecin urgentiste à l'hôpital de Pau (64), titulaire du D.U de médecine et urgence en montagne. Il pratique l'ultra-endurance depuis une quinzaine d'années mais également de nombreux sports en lien avec la montagne. Il a été opéré à deux reprises de la colonne lombaire et a réussi à reprendre une activité sportive intense malgré cette pathologie, l'amenant à participer à l'UTMB® en 2015. Il raconte son parcours dans cet ouvrage, à la fois en tant que médecin, sportif et patient.