Gesundheit und gute gewohnheiten

ACHTEN SIE AUF SICH !

Ultra-Ausdauersport fordert gute Selbstkenntnis und den Wunsch, seine Grenzen möglichst weit hinauszuschieben. Er hat aber auch unweigerlich Auswirkungen auf den Körper. Deshalb ist es wichtig, an seine Gesundheit zu denken und auf seinen Körper zu hören, um Schäden oder gar Unfälle zu vermeiden. Es ist daher erforderlich, den Körper gut vorzubereiten, ihn auf diese Anstrengung zu trainieren, wenn man einen guten Lauf zurücklegen und heil ans Ziel kommen will.

Sie sollten auf jeden Fall Automedikation meiden. Befragen Sie einen Arzt ! Die Ärzte des UTMB® beraten Sie gern !

Nachfolgend einige Reflexionspunkte zum Thema Gesundheit und erfolgreicher Lauf, die von unseren Ärzten und Experten zusammengestellt wurden :

  • Training und Lauftechnik
  • Geistige Vorbereitung
  • Auswahl und Testen der Ausrüstung
  • Vorbeugung von Verletzungen
  • Ernährung vor und während dem Lauf
  • Schlaf
  • Lauftaktik
  • Beachten von « Warnsignalen »
  • Erholung nach dem Lauf
Selbstmedikatio
La nutrition
Le sommeil

Quelques conseils pour gérer votre sommeil

Les épreuves sportives d’ultra endurance durant plus de 24h imposent aux athlètes une privation de sommeil qui peut engendrer une forte somnolence associée à des troubles cognitifs et moteurs importants. Or, il ne fait aucun doute que le sommeil est fondamental pour la performance cognitive et sportive. Bien que les fonctions du sommeil ne soient pas encore bien comprises, sa relation à la performance est évidente à travers la détérioration des fonctions cognitives sous des conditions de privation de sommeil et l’observation du temps de récupération nécessaire après les courses.

Il n’est pas anodin de partir courir pour deux nuits ce qui sollicite, selon notre point de vue, une stratégie de gestion du sommeil bien différente des ultras d’une seule nuit. Voici donc quelques conseils qui pourront vous être utiles: 

  • Dormir le plus possible les semaines précédent le départ (Batterie remplie à fond)
  • Partir en course avec une stratégie en fonction de la durée prévue et de son expérience.
  • Dormir principalement la nuit et en début d’après midi
  • Prendre des siestes tôt dans la course dès la première nuit
  • Dormir le plus bas possible, au calme
  • Prendre des siestes de 8 à 20 minutes maximum
  • Respecter l’idée de conserver des heures de repas comme à la maison (toute proportion gardée)
  • Eviter de prendre sa voiture pour le retour directement après la course (se faire conduire ou prévoir un temps de récupération avant de s’engager et bien respecter les règles (arrêt au minimum toutes les 2 heures, faire une sieste sur une aire de repos aux premiers signes de somnolence)

 

Retrouver nos études complètes sur le sommeil en cliquant ici.

Addiction